Vers une modélisation de l'autonomie

Pratiques, discours et aspirations dans les soins et les accompagnements

À paraître
Disponible à partir du 27/06/2024  
Livraison en France à 0,01€
(pour toute commande > 35€)

Conceptions et réflexions pour des pratiques humanisantes et adaptatives

Collection : Hors collection
Éditeur : DOIN
Pages : 240
Dimensions : 17 x 24 cm
ISBN : 978-2-7040-1747-8
Langue : Français
Date de parution : 27/06/2024

Loin des théories philosophiques qui ont longtemps préempté la notion d’autonomie, l’autonomie des personnes est considérée en santé comme le moyen d’améliorer leur bien-être.

Les politiques publiques et les interventions en santé se fixent désormais l’objectif de développer cette autonomie. Pour autant, elle reste une notion glissante. Pire encore, alors que le clivage des champs sanitaires et médicosociaux est de moins en moins d’actualité au profit de la notion de parcours de vie, une analyse critique des discours montre que l’autonomie endosse différentes conceptions selon qu’elle est convoquée auprès de malades chroniques, de personnes en situation d’handicap, de personnes âgées ou de personnes en situation de pauvreté et d’exclusion.


Cet ouvrage expose les différentes conceptions mobilisées, dévoile les implicites qui les nourrissent, les confronte, pour proposer une modélisation intégrative, identifiée à partir des lignes de force à conserver, non pour autonomiser les personnes, mais afin de servir leur autonomie ou a minima de ne pas lui nuire.


Il sera utile à tous ceux et celles qui souhaitent promouvoir et respecter l’autonomie des personnes, qui travaillent ou étudient les sciences humaines, ou dans les secteurs sanitaire, médicosocial et social.

Olivia Gross

Maîtresse de conférences HDR ; directrice-adjointe du laboratoire Educations et promotion de la santé ; titulaire de la chaire de recherche sur l'engagement des patients, LEPS, UR 3412, Université Sorbonne Paris Nord ; responsable de la licence 3 Sciences sanitaires et sociales « Parcours médiateurs de santé pairs » ; présidente du Comité d’éthique des recherches de l'USPN.

Nous vous recommandons également